GT-R tour 1ère édition 22 septembre 2019

La première édition du GT-R tour s’est déroulée à la perfection! Nous avons réussi notre pari de réunir un maximum de voitures. Au total, 28 Godzilla étaient présentes.

Par ce nombre, cet événement fût le 3ème plus gros rassemblement médiatisé, après la Russie (40) et Singapour (30).

Les organisateurs @fabricedeferr, @xprogtr13 et @balmyster remercient tous les participants pour cette magnifique et incroyable journée. Nous espérons vous retrouver l’année prochaine pour la deuxième édition!!

Photographe officiel du GT-R tour : @nels_dcz

La journée débuta par la rencontre de tous les participants dans la zone industrielle de Vevey.
L’heure de rendez vous était fixée à 10h, et la ponctualité de l’horaire à bien été respectée. Bravo à vous tous !

Nous avons été impressionnés par le nombre de voitures sur place. C’est une chose de l’imaginer sur papier, mais s’en est une autre d’y voir de nos propres yeux. La sensation était impressionnante, et c’est à ce moment précis, que nous avons réalisé l’empleur de l’événement.

Une fois tous les participants arrivés, notre cher ami Fabrice nous a informé du programme. Après cela, pas le temps de discuter ou de faire connaissance, nous nous sommes mis en route, tous très motivés par cette concentration de Godzilla !

Notre premier arrêt a eu pour but de faire quelques photos des voitures. Nous nous sommes arrêtés sur une aire d’autoroute non loin de Villeneuve. Le lieu était idéal et désert, enfin presque…!
Une mini Cooper était stationnée au milieu du parking !

C’était surnaturel de voir toutes ces GT-R entourer cette petite voiture innocente. Imaginez un instant : vous stationnez sur une aire vide, vous vous absentez l’espace de 15 minutes, et lorsque vous revenez, vous constatez avec impuissance que votre cher voiture est entourée de 28 GT-R bien énervées !! Cela n’a pas manqué, lorsque la propriétaire est revenue, nous avons tous bien rigolé, je décrirai l’expression de son visage par un seul mot: stupéfaction !

Après cela nous nous sommes remis en route dans une ambiance chaleureuse, tous très curieux de découvrir les belles routes du Valais.


En milieu de journée, le convoi affamé s’est arrêté à la Vida Loca Café. Notre arrivée fût une bonne surprise pour les gens déjà sur place!
Et oui, autant de Godzilla, ça fait tout drôle, surtout dans cette petite zone industrielle de la ville de Bex!

Photographe officiel du GT-R tour : @nels_dcz

Nous avons été très bien accueilli par l’équipe du restaurant et nous les remercions pour cela.
Nous avons dégusté un bon repas bien équilibré : Pizzas et Burgers ! Le repas terminé nous avons continué à faire connaissance entre nous, juste avant le second briefing de Fabrice. Après cela nous nous sommes remis en route direction le col des Mosses !


Une fois le col franchit, nous avons trouvé un parking perdu au milieu de nulle part, qui s’est révélé être le lieu parfait à un petit arrêt photo.
L’ambiance était tout simplement merveilleuse, je ne savais plus où regarder et quelle voiture observer. Vous pensez sûrement qu’il s’agit des mêmes véhicules alors qu’en réalité elles sont toutes différentes ! D’une part grâce aux modifications plus ou moins importantes, ou tout simplement à cause leurs années de construction.

Photographe officiel du GT-R tour : @nels_dcz

Après que la séance  photo se  termine, le convoi est reparti en direction d’une superbe route menant à un site merveilleux dont je ne vous révélerai pas l’emplacement. Il faut parfois savoir garder un peu de mystère […]
Pour y arriver, la route étais un peu bosselée mais nous avons tout de même pris du plaisir à la parcourir. Les voitures étaient cependant très à l’aise.

L’arrivée sur place s’est bien déroulée, cependant il ne fallait pas une voiture de plus vu la place à disposition. Nous avions une petite idée derrière la tête…! La seule chose que nous n’avions pas réussi à faire durant cette journée, c’est de rassembler côte à côte toutes les voitures avec leurs occupants pour faire une photo de groupe.

La mise en place fût un peu longue je dois l’avouer ! Premièrement, il fallait réfléchir par rapport à la place, deuxièmement, par rapport la disposition des Godzillas ! C’est là que mon rôle de guidage à commencé ! Il fallait bouger toutes les voitures, la difficulté de la tâche était de retrouver les proprios respectifs et croyez moi, c’est plus facile qu’à faire ! Avec la bonne volonté de tous nous avons bien sûr réussi la mise en place. Comme les images parlent mieux que les mots dans certains cas je vous laisse regarder le résultat !

Photographe officiel du GT-R tour : @nels_dcz

Après les échanges et les discussions ce dernier arrêt clôtura la journée, nous nous sommes dit au revoir, et de petits groupe se sont formé afin de faire encore un bout de chemin ensemble. Plus motivé que jamais, Ies participants sont venus de plusieurs cantons différents, et de France. Pour ma part je suis retourné à Vevey en compagnie de quelques personnes dont Fabrice et Adrien afin de boire un dernier café avant de leur dire au revoir et de repartir à la maison !

En résumé, nous sommes vraiment satisfait d’avoir réalisé un événement d’une telle empleure, et surtout d’avoir pu rencontrer ces merveilleues personnes qui roulent dans ce myte de l’automobile : La Nissan GTR !

Photographe officiel du GT-R tour : @nels_dcz
Article officiel du GT-R tour Stéphane : @balmyster

Monitoring et diagnostic en temps réel

En utilisant la prise OBD-II récupérez et visualisez en temps réel les valeurs provenant de l’ordinateur de bord de votre voiture sur mobile ou tablette.

Votre téléphone est intelligent, mais il lui faut une bonne application pour interpréter les informations provenant du fameux boitier. Optez pour DashCommand,  une appli gratuite et assez complète.

Application DashCommand

Cette application propose un ensemble de Skin pour visualiser les informations de votre voiture. On trouve aussi le même Skin que la société Polyphony Digital à créer pour l’ordinateur de bord de la GTR.

Capteurs de pressions des pneus (TPMS)

Lorsque vous allez sur circuit et que vous changer de roues qui n’ont pas de capteurs de pression, un message warning s’affiche sur le tableau de bord.

Les pneus

Spécialement mis au point par Bridgestone Dunlop, ces pneumatiques présentent une bande de roulement très rigide, élément essentiel pour la conduite à grande vitesse. De même, ils évacuent parfaitement l’eau, ce qui est important pour une voiture aussi performante sur les circuits que sur les routes humides. 

Ils sont gonflés à l’azote afin de réduire variations de pression à haute vitesse. 

À l’avant, la GT-R est équipée de jantes alliage de 20 pouces chaussées de pneumatiques 255/40 ZRF20. À l’arrière, les pneus sont plus larges et plus bas : 285/35 ZRF20. Les jantes de 20 pouces ont été spécialement crantées afin d’assurer une fixation maximale des pneumatiques sous forte contrainte (vitesse très élevée, fortes accélérations, freinages d’urgence…).

Lorsque les pneus sont sollicités à haute vitesse ou par variations de températures, la pression change et l’adhérence par la même occasion.

La pression idéal est de 2 bars pour les 4 pneus selon les tests constructeur.

Capteurs d’appoints bluetooth fixé sur les valves permettent non seulement d’afficher la pression en temps réel mais aussi d’afficher les températures.

Ses capteurs peuvent transmettre les informations sur mobile ou tablettes iOs ou Android.

GT-R Nismo (2020) encore plus performante

Nissan a présenté au salon de New York sa nouvelle GT-R Nismo 2020. Puissance et fibre de carbone

À commencer par la fibre de carbone, que l’on retrouve un peu partout à bord, entre pare-chocs avant et arrière, ailes avant, capot, toit, seuils de portière, coffre et spoiler arrière. Elle a un meilleur appui aérodynamique. De quoi gagner encore 10,5 kg, en sus de 20 kg gagnés par ailleurs via de nouveaux composants, explique Nissan. Côté look, les ailes avant inspirées de celles de la GT-R GT3 proposent de nouvelles ouïes pour à la fois améliorer l’aérodynamisme et évacuer l’air chaud du compartiment moteur sans augmenter le coefficient de traînée.

1. Capot en fibre de carbone

La réduction du poids au-dessus du nez du véhicule abaisse le centre de gravité général, améliore la répartition du poids entre l’avant et l’arrière et améliore la réactivité en virage.

2. Défenses en fibre de carbone avec nouveau système de ventilation

Les ailes en fibre de carbone réduisent la masse avant, ce qui permet à la GT-R NISMO de réagir plus rapidement aux commandes. Le programme de course GT3 offre de nouveaux évents aérodynamiques, renforçant la force d’appui pour un meilleur freinage et une meilleure adhérence en virage avec une augmentation minimale de la traînée aérodynamique.

3. Toit en fibre de carbone

En réduisant le poids du toit, le centre de gravité de la GT-R NISMO est abaissé, ce qui améliore la stabilité, augmente l’adhérence dans les virages et offre des virages plus plats.

Sous le capot un moteur V6 biturbo de 3,8 l. fabriqué à la main, plus de nouveaux turbocompresseurs, directement inspirés de la GT-R GT3, pour gagner encore 20 % en réactivité de l’accélération, sans perte de puissance.

En sus d’une transmission à double embrayage à six vitesses revue, comprenant notamment un mode Racing sophistiqué, on retrouve également sur ce modèle un système de freinage en carbone-céramique. L’association de disques en carbone-céramique Brembo, de 410 mm à l’avant et 390 mm à l’arrière, et d’étriers Brembo « améliore de façon significative le temps de réaction, la durabilité et les performances globales de freinage ». La structure en carbone et carbure de silicium des disques est censée offrir une résistance exceptionnelle et générer plus de friction associée au nouveau matériau des plaquettes de frein. Quant aux nouveaux étriers peints en jaune vif, ils résistent à des températures supérieure à 1 000°C.

Le cockpit de la Nissan GT-R NISMO est concentré sans relâche. Des sièges Recaro, un volant gainé d’Alcantara et les touches de rouge NISMO emblématiques tout au long de la journée anticipent une expérience unique.

Problème de la boîte à vitesse connus sur les GT-R

Le problème de boîte à vitesse est connus de la marque, les rapports ne passent plus, il n’y a que les rapports impairs ou pairs qui passent.

Dans les garages Nissan Centre Haute Performance ils ont interdictions de démonter les boîtes à vitesse complètement. En cas de problèmes il faut la changer et les coûts sont très importants. Il y a néanmoins des solutions mais très peu de spécialistes.

Ci-dessous les photos de la transmission et boîte à vitesse qui est située à l’arrière de la voiture. Sur la 3ème photo on aperçoit le code d’erreur MIL P0725 à l’aide de l’outil de diagnostique Consult III.

Après un démontage complet de la boîte appelé MECATRONIC, plusieurs filtres sont remplacés et des clips sont ajouté entre les pistons aimant qui actionnent les fourchettes pour effectuer les changements de vitesses.

Le temps nécessaire pour changer de vitesse est autant de temps perdu pendant lequel la puissance n’est plus transmise au sol. La boîte de vitesses séquentielle six rapports, à double embrayage, équipée de palettes au volant de la GT-R permet en mode R de changer de régime en 0.15 seconde.

Informations sur les spécifications de la GT-R WIKIPEDIA

Informations sur le site Jack Transmission avec vidéos : Jack Transmissions

Dernières publications
GTR Passion

GRATUIT
VOIR